Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
PATRIMOINE ARTISTIQUE
Les œuvres d'art du campus Jussieu

André Beaudin Arc-en-ciel - 1968 / Mosaïque de bassin, 760 m2

Jean Lescure, conseiller pour la décoration de la faculté des sciences de Paris, propose en 1966 aux architectes (Albert, Cassan, Coulon) l’intervention de l’artiste peintre André Beaudin (1895- 1979), pour décorer le décorer le patio 32/43. L’artiste, agréé par arrêté ministériel en 1966, sélectionnera des mosaïques de couleurs vives, fabriquées industriellement, qu’il ordonnera en sept cercles concentriques, créant en 1968 l’Arc-en-ciel, de 27 mètres de diamètre.

Ce bassin de 760 m² entourait un bâtiment circulaire qui abritait la calculatrice électronique, dénommé "la Coupole", tout en verre et couvert d’une calotte sphérique en cuivre vert. Mis en eau quelques années, il est ensuite resté à sec, suite à des problèmes d’étanchéité. 

 

 

Les carreaux de la mosaïque étaient très endommagés, de nombreux puits de lumière ayant été installés par ailleurs sur l’œuvre même, pour des raisons techniques. Les ayants-droit de l’artiste ont souhaité que l’œuvre soit conservée et restaurée lors des travaux de réhabilitation à venir. Le projet qui leur a été présenté par Architecture Studio, maîtrise d’œuvre du secteur Est, a reçu leur approbation.

La mosaïque a donc été reconstruite et déplacée au niveau St-Bernard, et des échantillons ont été conservés pour chaque couleur afin de pouvoir produire des pièces identiques en forme, matériau et couleur.

Le laboratoire de Dynamique, Interactions et Réactivité (LADIR, UPMC/CNRS) a effectué alors une analyse par spectrométrie d’échantillons de mosaïques, apportant ainsi son expertise scientifique. La dalle support a ensuite été déposée et la mosaïque restaurée ramenée au niveau St-Bernard. Un bâtiment de forme conoïdal, "le Tipi", a pris place au centre de l’œuvre à la place de l’ancien bâtiment, qui a été détruit. Les façades des barres entourant le patio sont couvertes d’un bardage en métal finition aspect « poli miroir », de manière à créer des reflets interagissant avec l’œuvre.

 

Œuvre réalisée au titre du 1% artistique.

 

Localisation, cliquer sur l'image :

21/07/16

L'Arc-en-ciel en quelques vues

  • L'Arc-en-ciel
  • L'Arc-en-ciel
  • L'Arc-en-ciel

Retour sur la restauration de l'Arc-en-ciel

  • La restauration de l'Arc-en-ciel
  • La restauration de l'Arc-en-ciel
  • La restauration de l'Arc-en-ciel
  • La restauration de l'Arc-en-ciel

André Beaudin

André Beaudin est Né à Mennecy (Seine-et-Oise) le 3 février 1895. Il se marie en 1919 avec l’artiste peintre Suzanne Roger. Elève de l'École des Arts décoratifs de 1911 à 1915, sa rencontre avec Juan Gris en 1922 sera  décisive et orientera son travail vers le cubisme. Beaudin réalise à Paris sa première...

» Lire la suite

Contact

Patrimoine artistique (communication-bupmc @ upmc.fr)