Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
PATRIMOINE ARTISTIQUE
Les œuvres d'art du campus Jussieu

François StahlyLe Labyrinthe - 1968 / Sculpture, bois teck, 30 x 10 x 5 m

De nombreux artistes ont contribué à la décoration de la nouvelle faculté des sciences de Paris. Selon le projet des architectes (Albert, Cassan, Coulon) la décoration du patio 22/33 devait permettre de masquer un dispositif d’évacuation de vapeurs. Le projet est soumis à François Stahly (1911-2006) qui propose de jouer sur les contrastes en utilisant le bois pour cette œuvre monumentale intégrée à l’architecture métallique du Gril d’Albert. 

Sa maquette est acceptée par la commission artistique, et l’œuvre lui est commandée en 1966. Elle sera achevée en 1968.

Créé sur siteLe Labyrinthe, appelé aussi Forêt pétrifiée, est constituée d’un ensemble d’éléments en bois, assemblés autour d’un socle afin de masquer le dispositif d’évacuation des vapeurs provenant des ateliers situés en dessous, et reposant sur un lit de galets.

 

 

En 1982 l’artiste remit lui-même Le Labyrinthe en état, mais depuis, l’œuvre s’est détériorée, des éléments se sont dégradés et partiellement effondrés. En accord avec les ayants-droit de l’artiste, et dans le cadre de la réhabilitation du secteur ouest du campus, une restauration de l’œuvre a été lancée en 2010, véritable défi technique car il n'existe pas de plan de montage de l'oeuvre. Avant de procéder au démontage, le relevé du millier de pièces existantes a associé trois techniques topographiques : numérisation 3D par mesure laser scanner, relevé au tachéomètre et marquage manuel avec une nomenclature cardinale. Une base de données a été créée pour référencer le classement des pièces selon leur état de dégradation, les photographies avant et après démontage , les cotes. Environ la moitié des pièces devra être restaurée. Les bois dégradés seront restitués à partir de bois d’Iroko ou restaurés avec traitements antifongiques, désinsectisation et consolidation suivant leur état structurel. Les différentes techniques utilisées sont soumises préalablement à l’accord des ayants-droits de l'artiste.

Un stockage dans un local spécifique utilisé pour les collections patrimoniales sera prévu pour une durée d’environ 4 ans, dans l’attente de la disponibilité de l’emplacement définitif. En effet, pour s’adapter au projet architectural de Reichen & Robert, Le Labyrinthe, une fois restauré, sera remonté dans un contexte minéral sur la toiture de la bibliothèque qui occupera le patio 13/24. De plain-pied avec les circulations attenantes, l'œuvre sera par ailleurs mise en valeur par un éclairage.

 

Œuvre réalisée au titre du 1% artistique.

 

Localisation, cliquer pour agrandir l'image :

27/05/16

Le Labyrinthe en quelques vues

  • Le Labyrinthe
  • Le Labyrinthe
  • Le Labyrinthe

François Stahly

Né à Constance en 1911 d'un père italien et d'une mère allemande, François Stahly passe sa jeunesse en Suisse. A l’âge de 15 ans il doit interrompre ses études pour gagner sa vie. Il travaille dans une imprimerie comme apprenti. En même temps il suit des cours de peinture et de sculpture à la Kunstgewerbeschule...

» Lire la suite

A voir

Contact

Patrimoine artistique (communication-bupmc @ upmc.fr)